Stage de Ligue

Stage de Ligue


cfj15vugeneA lire plusieurs fois !

 

Les stages se succèdent avec un bon rythme malgré les caprices météo.

Je ne résiste pas à publier ce compte-rendu que nous devons à notre CTN. Je suis convaincu qu'il peut intéresser les stagiaires concernés qui en recevront un autre personnalisé. Mais il devrait interesser tous les golfeurs. Bien sûr il s'adresse en priorité au jeunes qu'ils aient participé ou non au stage. Ils y découvriront beaucoup de points essentiels suceptibles de les faire progresser s'ils assimilent et appliquent tout ces conseils.

Tout est clair, limpide évident. Une simple difficulté, à appliquer sans modération et s'y tenir. Pas évident sans doute mais chacun se fixe ses objectifs et accepte de mettre en oeuvre les moyens adaptés pour les atteindre.

 

A la fin du compte-rendus quelques documents très intéressant et une petite vidéo qui mérite d'être visionnée.

 

Bonne lecture à tous !


Compte rendu du stage Benjamins et minimes des 22 et 23 février


Joueurs présents : Florence PHAN, Lucie GRANDE, Alexandra DE JESUS, Lina OUARTSI, Jeanne KERNISAN, Alisée VIDAL, Victoria FERRER, Laure DUGAY (2ème jour), Luka GUNZEL, Loïc FOSSE, Matthieu CLAUDEL, Guerric JACQUI, Evan RAOUL, Martin TREMOULET, Thibaut FERRE, Léo ROTURIER, Evan KOCH, Enzo GARCIA (1er jour)

frdriquev100
Entraîneurs présents : Frédérique DORBES et Karine MATHIOT (2ème jour) pour les benjamines et minimes filles, Loïc SALGADO pour les benjamins garçons, Thomas FOURNIER pour les minimes garçons 
L’organisation prévisionnelle les deux jours de stage a été modifiée en raison des très mauvaises conditions climatiques. Les jeunes ont donc alterné les séquences de travail sur le terrain avec des séquences plus théoriques en salle et tous l’ont relativement bien vécu !
karine mathiotCet aménagement nous a permis d’aborder et d’approfondir des thèmes que nous survolons la plupart du temps, alors qu’ils sont tout aussi important pour la performance que le jeu en lui-même.


Programme du lundi :
- 9h30 : accueil des jeunes et des parents, présentation de la journée
- 9h45 -10h30 : échauffement garçons
- 9h30-10h20 : retours sur l’entraînement que les filles ont mis en place depuis le dernier stage dans la salle de réunion
- 10h25-11h10 : échauffement fillessalgado
- 10h30-11h20 : départs pour parcours à thème (9 trous) => compter le nombre de coup pour arriver sur le green et la distance du premier putt
- à partir de 13h30 : retour parcours, repas puis débriefing du parcours, par petit groupe (un entraîneur par groupe), dans la salle de réunion puis séquence de travail en fonction des observations parcours. 
- 17h30 fin de journée
fournierLes CR des séquences de travail « practice, putting et approches » seront envoyés de façon individuelle
Analyse du parcours : les jeunes n’ont pas été performant sur un parcours court où la consigne était de compter le nombre de greens pris en régulation et la distance du premier putt, nous avons ensemble analysé pourquoi :
o 1er constat : les jeunes ne sont pas équipés pour jouer dans de mauvaises conditions. 
L’ETR est donc revenu sur l’importance d’avoir un matériel en adéquation avec les conditions météo (qu’on regarde la veille au soir pour préparer le sac de golf !). 
En tout temps, le sac de golf comprend : balles (les mêmes de préférence…), tees, carnet de parcours, crayons, marqueur, casquette, crème solaire, kleenex, pansement anti-ampoules (éventuellement télémètre laser et une pile de rechange obligatoire), bonnet ou bandeau (indispensable si le vent se lève) 
Sous un temps pluvieux, on glisse au minimum dans son sac de golf : gant de pluie, tenue de pluie, parapluie, housse en plastique pour protéger le sac de golf, sac de congélation qui se ferme avec un zip (permet notamment de mettre la carte de score, le gant en cuir, le porte-monnaie et le téléphone à l’abri). 
Quand il fait froid, on ajoute : moufles et éventuellement chaufferettes.
o 2ème constat : les jeunes ne sont pas prêts à performer à l’issue de l’échauffement.
Pour beaucoup trop de jeunes, l’échauffement consiste à faire quelques ronds de bras et taper quelques balles avant de partir au départ du 1. La conséquence est que la majorité « rentre » dans la partie au trou n°6 en ayant enchainé les mauvais trous. Pour information, seuls deux jeunes ont fait un échauffement complet. L’ETR est donc revenu, encore une fois, sur l’échauffement.
Objectif de l’échauffement (réponse collective): préparer son corps et sa tête à performer grâce à un échauffement général et un échauffement spécifique (en mettant en route un système complexe : cardio-vasculaire, musculaire, articulaire, proprioceptif, etc.), prévenir les blessures, se mettre dans la partie, etc.
Un bon échauffement est donc indissociable d’une performance !!! Les jeunes sont tous repartis en sachant exactement quels exercices ils devaient mettre dans l’échauffement général et l’échauffement spécifique. 

Echauffement général : 5 min d’activation cardio-vasculaire (ex : course, saut à la corde), 3 min d’échauffement sur les gros muscles (ex : squat sans charge ou fentes, abdos, pompes), 2 min d’échauffement articulaire (ex : rond de bras, cou, dos), 2 min d’échauffement proprioceptif (ex : tenir 1 min sur un disque d’équilibre sur un pied/changer de pied), éveil (ex : par deux, mains à hauteur des yeux, il faut essayer de rattraper la balle avant qu’elle tombe au sol). 

Echauffement spécifique : taper des balles, putter, faire des approches et des sorties de bunker. 

o 3ème constat : les jeunes sont fatigués (c’est normal puisque c’est le début des vacances et que la plupart rentrent de tournoi). L’ETR a profité de cet état pour expliquer aux jeunes en quoi la fatigue nuisait à la performance et comment on pouvait facilement lutter contre :
Sommeil en tournoi : ne pas utiliser les téléphones portables 1h avant d’aller au lit et se coucher tôt pour que l’organisme puisse récupérer

Alimentation en tournoi : privilégier les aliments intéressants pour l’organisme (céréales, féculents, protéines…),  limiter la consommation de gras et surtout dès qu’on commence à manger du sucre sur le parcours, il faut en manger régulièrement pour éviter le coup de pompe !

Je joins à ce compte-rendu deux documents élaborés par une diététicienne diplômée afin de les aider.


- Bien s’hydrater : l’idée est de boire avant d’avoir soif ! En cas de forte chaleur, limiter les boissons de type powerade et préférer largement l’isostar ou un cocktail maison tout aussi efficace (St Yorre, citron ou orange pressée, 1 cuillère à soupe de miel, 1 cuillère à café de bicarbonate de soude)
o 4ème constat : les jeunes connaissent assez mal leur jeu de golf. L’observation sur le parcours a mis en lumière plusieurs choses mais la plus flagrante est le manque de connaissance de son jeu. Du coup, des erreurs récurrentes sont faites. Par exemple, sur un groupe, 100% des joueurs ont pris plusieurs greens en régulation entre 90 et 110m du drapeau alors que sur ce même groupe seuls 33% des joueurs ont réussi à mettre la balle sur le green aux alentours des 50m du drapeau. Pourtant, la plupart a continué à faire des bogeys en se laissant des coups d’attaque de drapeau à 50m au lieu de se laisser 100m pour avoir l’opportunité de prendre le green en régulation, de faire deux putts et de faire un par facilement. Pour d’autres, les garçons ont tellement grandi depuis la dernière compétition qu’ils tapent beaucoup plus fort et ratent des greens en faisant de très bons coups et enchaînent les bogeys ! Cette méconnaissance est assez logique à leur âge mais il faut veiller avant la reprise des compétitions à
- Etalonner ses clubs et connaître la distance au carry que fait chaque club (pour le drive, on doit connaître la distance au carry et la distance totale càd où s’arrête la balle)
- Savoir à quelle(s) distance(s) le joueur est performant (pour essayer de s’y mettre)
- Savoir à quelle distance le joueur n’est pas du tout performant (pour éviter de s’y mettre) 
- Pour permettre d’avoir un entraînement efficace et une vision assez claire de ce qu’il se passe réellement sur le parcours en compétition, des comptes seegolfstats ont été ouverts. Il faut veiller à prendre l’habitude de rentrer ses stats sur seegolfstats 
AVANT le premier tournoi. Il y a un apprentissage à faire qui prend un peu de temps. 
Si cet apprentissage n’est pas fait à l’entraînement, tenir ses statistiques en tournoi sera trop compliqué pour les joueurs. L’intérêt de cet outil est réel et incontournable pour ceux qui veulent atteindre leurs objectifs sportifs.


Programme du mardi :
- 9h30 : accueil des jeunes et des parents, présentation de la journée
- 9h45-12h30 : entraînement sur les 3 ateliers par groupe de 6 (practice, putting, wedging), débriefing Coupe de France, GP jeune de Fontcaude, point sur les calendriers
- 12h30-13h00 : pause déjeuner
- 13h00-14h00 : échauffement
- 14h00-16h30 : parcours
Vous recevrez des observations individuelles de l’ETR dans un mail à part. Néanmoins, les « débriefings » des joueurs partis en tournois ont permis de mettre en lumière des « manques » dans la préparation des joueurs.  Afin que ces remarques profitent au plus grand nombre, voilà quelques points à améliorer lors d’un tournoi :
- Lors de la journée de reconnaissance, il ne suffit pas de faire 18 trous pour découvrir un nouveau parcours. Il faut prévoir une journée d’entraînement complète qui permet de faire au moins 1h/1h30 de putting pour trouver la vitesse des greens (en particulier sur des golfs où la vitesse des greens est supérieure à 3m comme Valescure, St Jean de Mont, Bondues !), de passer du temps à s’entraîner aux approches pour voir comment les greens réagissent, de faire 18 trous en prenant des notes sur le carnet, de lire le tableau d’affichage/les règles permanentes/les règles locales/ de vérifier son heure de départ, de repérer les lieux, de s’enregistrer au bureau du tournoi (sur certaines épreuves fédérales comme par exemple les Championnats de France Jeunes).
- Lors des journées de tournois, il faut prévoir du temps pour faire un échauffement complet, sa partie, un moment de repos (repas par exemple), 1h30 à 2 heures d’entraînement après la partie (surtout au petit jeu !), 30 min pour rentrer ses stats sur seegolfstats

- Il faut aussi avoir une bonne hygiène de vie !!! Il est donc inutile de partir en tournoi si on ne veut pas se coucher avant minuit, si on avale un hamburger/frite avant sa partie ou qu’on boit du coca toute la journée…   
- Il faut savoir prendre du plaisir : on s’entraîne toute l’année pour être en tournoi alors quand vous êtes en tournoi, profitez-en pour vous amuser sur le parcours et prendre du plaisir en jouant au golf !!!

 

Echauffement (vidéo)

Préparation du sac

Reconnaissance de parcours

Groupe d'aliments

La récupération

Beaucoup de bon sens et somme toute des conseils logiques non ?

 

Et pour complèter le tout voici un précis sur la reconnaissance de parcours telle que présentée par Olivier ELISSONDO, cadet professionnel de Greg BOURDY qui a également travailler auprès de nombreux joueurs professionnels français.  C'est  bien sur très complet et même trop complet mais chacun y puisera ce qu'il souhaitera. Une lecture complète est très enrichissante sur ce sujet.

 

Reconnaissance de parcours (clic)

 8 mars 2016

 Contact site : JLIB_HTML_CLOAKING