A la Rencontre des professionnels

A la Rencontre des professionnels


schweppes2014Suivre les profesionnels sur une compétition, le PGA Schweppes

 

 

Deux minimes garçons de la Ligue sont allés, ce samedi, à la rencontre des meilleurs joueurs et joueuses professionnels français lors du GP PGA Schweppes se déroulant au Pian Médoc.


Le matin a été consacré à l'observation de l'entraînement des joueurs se préparant pour le dernier tour. Nous avons pu observer les routines de préparation de joueurs comme Raphaël Jacquelin, Grégory Bourdy ou encore Grégory Havret, entendre leurs échanges avec leurs cadets et/ou entraîneur, se rendre compte de la précision apportée à chaque partie de l'échauffement, de la rigueur et de l'engagement que chacun des joueurs mettait dans chaque minute de son échauffement.marion-ricordeauschweppes

 

Le moment n'étant pas propice pour questionner les joueurs concentrés sur leur travail, nous avons saisi l'opportunité d'interviewer un cadet professionnel sur le circuit européen qui était là pour le loisir.

Nous remercions Olivier ELISSONDO (ancien cadet pro de Grégory BOURDY pendant 9 ans sur le Tour et actuel cadet d'Adrien SADDIER) d'avoir passé autant de temps avec nos deux minimes et d'avoir répondu à toutes leurs questions. Cet échange très instructif a mis en lumière le fait que le golf de haut niveau devait nécessairement passer par une structuration rigoureuse de l'entraînement et de la performance (technique, physique, mental, stratégique). Et ce d'autant plus que la capacité de scorer bas était étroitement liée au petit jeu et à la stratégie, que les joueurs mettaient en place des routines (d'entraînement/d'échauffement) pour se retrouver systématiquement dans une position confortable (puisque connue et maîtrisée) qu'ils soient à Bordeaux, en Chine ou en Afrique du Sud.


calmels300x237Nous avons pu échanger avec un ancien joueur pro devenu entraîneur, Julien Xanthopoulos. Il a expliqué que les relations entraîneur/joueur devaient être basées sur la confiance et le respect, mais ne jamais devenir amicale. C'est entre 10 et 20 ans qu'on développe le plus grand nombre de qualités nécessaires au joueur pro, et si on arrive à 20 ans en ayant bien travaillé, on peut alors espérer faire carrière.


Nous avons également remarqué quelques joueurs professionnels ayant raté le cut, qui profitaient de l'occasion pour s'entraîner et améliorer leur jeu au lieu de profiter du week-end.


A la suite de la matinée, il était prévu de suivre les parties pendant toute l'après-midi afin de regarder combien la phase prise d'information/prise de décision avant de jouer un coup était primordiale chez les joueurs pros. C'était sans compter que nos deux jeunes golfeurs allaient être "réquisitionnés" pour caddeyer deux joueurs : Mickaël LORENZO-VERA, caddeyé par Simon STEFENEL (qui a conseillé sur les lignes de putt au retour !) et François CALMELS, caddeyé par Théo BERGER. pgaschweppes2014v2Théo a eu le privilège de porter le sac du vainqueur de l'épreuve et de se faire arroser de champagne, comme le veut la tradition, sur le green du 18 !

 

Nous ne doutons pas que cette journée a été très bénéfique pour nos jeunes champions en herbe, et qu'ils auront retenu bon nombre d'informations importantes sur le golf de haut niveau !


Expérience à renouveler autant que possible !!!

 

 


 

Contact Site : JLIB_HTML_CLOAKING